Le patrimoine oublié des pochoirs indiquant l’emplacement des abris anti-aérien

Vous-même en connaissez d’autres dans la ville ? merci de nous envoyer une photographie ainsi que sa localisation.

Merci aux photographes : Muriel Areno, Xavier Cotton et Christophe Déhu, Romain Urli.

L’inscription faite en peinture sur la gauche de la porte (photo 2012 de Muriel Areno) représentant un A sur une grenade enflammée est le signe de la présence, pendant la Seconde Guerre Mondiale, d’un abri anti-aérien d’une capacité de 60 personnes (le nombre se trouvant sous le A).

Ces témoignages d’une époque difficile pour le pays ont tendance à disparaître avec les ravalements de façades ou les démolition d’immeubles.

Ce dernier a disparu quand le mur sur lequel il figurait a été rénové.

Place Jules Lobet

Place Jules Lobet, gros plan

Ci dessous cette photographie de Xavier Cotton a été prise impasse de la Salle (capacité de 300 personnes) :

Christophe Déhu nous a envoyé cette photographie prise au 1 de la rue Colbert (un abri pour 70 personnes) :

11, 9, 7 rue Ruinard de Brimont, trois photographies de Xavier Cotton

L’emplacement de ces trois symboles :

20 rue Gerbert (signalé par Romain Urli). Celui-ci n’est pas en très bon état !

14 rue de Trianon signalée par Romain Urli. Merci à lui

19 et 29 rue Jeunehomme (photographies : Romain Urli)

Marques historiques et american graffitis à Reims

L’Union du 3 juillet 2015

Jour après jour, les traces du passé disparaissent. Deux dénicheurs d’inscriptions et autres graffitis américains, remontant à la Deuxième Guerre mondiale, lancent un cri d’alarme.
(Un des deux “dénicheurs” : Romain Urli, bien sûr)

Voir aussi cet article sur les abris de la SNCF à Reims

carte des pochoirs déjà répertoriés.

Laisser un commentaire