Maurice Denoncin et l’aéronautique

Article et photographies : François Denoncin

Maurice Denoncin, né à Reims en 1888, diplômé de l’École rémoise d’Arts et Métiers St Jean Baptiste de La Salle, années scolaires 1903-1906, suivit en 1906-1908 au lycée Janson de Sailly (Grand lycée) les cours préparatoires pour l’École Centrale de Paris qu’il intégra en septembre 1908 et où il obtient en juillet 1911 son diplôme d’ingénieur des Arts et Manufactures en section mécaniques.

Ses parents Albert et Claire Denoncin Damville, et sa sœur Marthe (1890 à Reims) étaient domiciliés au 8 rue Paulin Paris à Reims, et Albert était Employé principal des Chemins de fer de l’Est.

Jeune élève ingénieur âgé de 20 ans, Maurice partagea l’engouement de sa génération pour la nouvelle aventure des premiers aéroplanes et des débuts de l’aviation. Ceci d’autant quand le 30 octobre 1908, Henry Farman réalisa le premier vol aérien entre deux localités, de la Marne, de Bouy – camp de Chalons à Reims, trajet de 27 kms en 17 minutes, sur aéroplane biplan des Frères Voisin, exploit de portée internationale qui plaça Reims comme berceau de l’aéronautique.
L’enthousiasme de Maurice pour ces premiers aéroplanes et leurs constructeurs parfois amateurs se concrétisa rapidement par son admission à l’Aéro-Club de France qui lui fut accordé par le Comité directeur de l’ACF lors de sa séance du 26 novembre 1908.

Dès l’été suivant, « La Grande Semaine de l’Aviation de la Champagne » du 22 au 29 août 1909, premier meeting aérien, rassembla à Reims – plaine de Bétheny plus de 150 000 personnes.

Pour assumer ses études en évitant de peser sur le budget familial, Maurice réalisait des « extras » lors de vacances et week-ends. En particulier, il participa à des convoyages d’aéroplanes pour le constructeur Deperdussin établit à Reims – Bétheny, convoyages notamment vers Le Caire et La Havane.

L’album photos de Maurice « Souvenirs 1908-1911 » témoigne de liens amicaux qu’il établit avec quelques-uns de ces premiers amateurs et « fous volants » : 

Avec le pilote André Bellot (1883-1948) qui vola sur Biplan Voisin – moteur E.N.V., notamment en mai juin 1910 à La Havane (avec une chute en forêt, sans gravité pour André), et sur Monoplan Blériot en février mars 1911 à Mexico.

De même en juillet 1910, avec Josef Latzel qui construisait à Tours son Double biplan Latzel – moteur Rolland-Pilain, puis son Biplan Latzel modifié avec moteur Gnôme, en mai juin 1911.

La 2eme Grande Semaine de l’Aviation de la Champagne » se déroula du 03 au 10 juillet 1910 sur l’aérodrome de la Champagne, terrain d’aviation de Reims – Bétheny.

En ces débuts de l’aviation, les Rémois pouvaient profiter de ces premiers grands meetings, comme pour la famille Denoncin (photos) en promenades vers le pont de Bétheny et l’aérodrome, comme en août et septembre 1911, aux abords des préparatifs du Grand Concours d’Aviation Militaire d’octobre.

Laisser un commentaire