Rue du Barbâtre, dimanche 2 juin 1935

Retour de l’inauguration de l’hôpital Maison Blanche

Albert Lebrun, Président de la république et Paul Marchandeau, Maire de Reims

Crédit photo : André Bernini, merci à lui, à Bernard et à Maud


On peut voir le cortège passer devant ce qui est actuellement l’entreprise Jaloux au n° 87. La photo a été prise d’une fenêtre en étage en face.

Albert Lebrun et Paul Marchandeau

© André Bernini

rue du Barbâtre Reims

Capture d’écran sur Google Map

inauguration de l'hôpital Maison Blanche

© Direction de la Communication CHU

Hôpital Américain, Reims

Hôpital Maison-Blanche

Au cours des années 1920-1930, alors que la ville de Reims se reconstruit, le quartier neuf de Maison-Blanche voit le jour sur la rive gauche de la Vesle, alors très peu urbanisée. Au-delà de la voie ferrée, en pleine campagne, une cinquantaine d’hectares est affectée à la construction du nouvel hôpital. Le chantier débute par l’hôpital d’enfants offert par les Américains et se poursuit par l’hôpital civil Maison-Blanche.

Sa construction fut décidée le 8 juillet 1920 et les travaux confiés à H et M Portevin, qui proposent un plan en peigne présentant une série de pavillons parallèles en briques rouges. La grille de la porte principale sur les dessins de l’architecte a été exécutée par le ferronnier Roze et les espaces verts réalisés par E Redont, créateur du parc Pommery. L’hôpital fut inauguré par le président de la République, Albert Lebrun, le 2 juin 1935, et pouvait accueillir 7 000 malades. Il rassemble plusieurs spécialités médicales et chirurgicales.

Aujourd’hui, l’hôpital Maison-Blanche fait partie du CHU de Reims, qui regroupe un ensemble de dix établissements implantés sur plusieurs sites de la ville. Il abrite notamment le service d’accueil des urgences adultes, et le service d’aide médicale urgente ainsi que l’institut Mère-Enfant Alix-de-Champagne, ouvert en 2002.

Source IMSERM : voir plus sur leur site

En savoir plus sur La Croix-Rouge Américaine et l’Hôpital Maison Blanche

Laisser un commentaire