L’Usine des Anglais, boulevard Saint-Marceaux

Rédigé par Béatrice Keller

Beaucoup de Rémois ont déjà entendu parler de “L’usine des Anglais” avec sa cheminée haute de presque 85 mètres, ce qui en faisait la deuxième plus haute cheminée de France !

Cette usine fut créée en 1853, non pas par un Anglais mais par un Écossais : Isaac Holden (né à Glasgow) . L’établissement, 29 rue des moissons, était appelé « l’usine des Anglais ou le peignage anglais ». L’installation du peignage Isaac Holden, aux terrains des Coutures, Boulevard St-Marceaux, allait donner un essor formidable au travail des laines brutes. L’usine était établie sur un terrain appelé ” la Potasse” en fonction de l’activité de l’entreprise qui l’avait précédée. On y accédait depuis le boulevard Saint-Marceaux par une allée privée. L’usine occupait 1200 ouvriers en 1872.

Le neveu d’Isaac : Jonathan Holden (Anglais lui, né à Bradford) devint directeur de l’usine de peignage puis il se sépara de son oncle vers 1880-81 et créa sa propre entreprise, surnommée l‘usine des Nouveaux Anglais, 61 boulevard Dauphinot.

Histoire de l’industrie lainière en France au XIXe siècle (Google Book)

“L’usine des Anglais” occupait tout le quartier compris entre le boulevard Saint-Marceaux, la rue Houzeau-Muiron et la rue des Moissons. Les cartes postales qui suivent, montrent des vues prises depuis le boulevard Saint-Marceaux.

L.Michaud. édit, Reims

L.Michaud. édit, Reims

 

Edition L. D. Paris

Édition L. D. Paris

 

Et voici ce que donne la fusion de ces deux cartes :

ob_7bab2c_anglais3

 

Voici d’autres vues de “l’Usine des Anglais”, sur le boulevard Saint-Marceaux :

Gallica.BNF.fr-Agence Meurisse

Gallica.BNF.fr-Agence Meurisse

ob_d80507_anglais6

Et pour mieux se rendre compte, voici l’endroit aujourd’hui où était située cette usine (en correspondance avec les deux premières photos), à l’angle du boulevard Saint-Marceaux et de la rue Houzeau-Muiron :

ob_a45945_anglais-pano-copie