Le Stand de Tir à deux époques et à deux lieux

Monsieur Philippe Médinger nous a fait parvenir une photographie en nous demandant de l’aider à retrouver le lieu de prise de vue  ainsi qu’une photo de groupe ou figurait sans doute son arrière-grand-oncle  Jean Medinger (1866/1931).

La statue a été faite spécialement pour la venue du Tsar à Reims en 1901 par un professeur de sculpture à l’école régionale des beaux arts, monsieur Egaze, elle avait décoré la place Aristide Briand (ancienne esplanade Cérès). Elle a donc été déposée ensuite au Stand de Tir.

L’insigne sur les chapeaux du groupe de personnes représentait certainement un pigeon, l’arrière-grand-oncle de Philippe Medinger, Jean Medinger (1866/1931) était alors trésorier du club, c’est sans doute le monsieur assis devant, le chapeau à la main.

Sur la photographie ci-dessous de Philippe Medinger prise devant le stand de Tir, on peut voir dans la calèche de son grand père né en juin 1898 et sa grand-tante née en 1895, ils avaient donc respectivement 3 et 6 ans sur cette photographie prise en 1901.

http://amicarte51.blogspot.com/

Grâce à Pierre Cosnard d’Amicarte 51 nous avons pu situer la première photo avec la statue : il s’agit bien du Stand de tir d’avant 1914 qui se trouvait en haut de de l’Avenue Jean Jaurès, au niveau du Pont de Witry actuellement et grâce à lui nous pouvons admirer cette carte postale :

Nous avons contacté le Stand de Tir actuel, situé 12 Avenue du 29 Août 1944 à Tinqueux : https://www.tirdereims.com/

Jean-Pierre Granier, vice-président de la société de Tir de Reims nous a répondu en nous expliquant d’une part que l’insigne sur les chapeaux du groupe de personnes représentait certainement un pigeon (le stand de tir s’appelait alors Le Tir aux pigeons),  d’autre part il nous explique :

« L’association Société de Tir de Reims est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 modifiée et ses textes d’application.

Elle a été déclarée à la Préfecture de la Marne sous le numéro 1 689 en date du 17 mars 1903 et publiée au Journal Officiel du 26 mars 1903.

Bien que cette société ait existé depuis 1873, c’était une société par action qui réunissait la bourgeoisie de Reims et alentours.

Au cours de la 1ère guerre, le stand de tir du Tir aux pigeons a été ravagé par les bombardements. Après la guerre, la société ayant bénéficié des dommages de guerre, fit construire un stand neuf, à son emplacement actuel, pour accueillir les épreuves de tir des jeux olympiques de 1924.

Les épreuves pratiquées étaient le tir au pistolet (ou révolver) et le tir à la carabine de petit calibre. Les épreuves gros calibres et longues distances ayant lieues au champ de tir militaire de Mourmelon.

Au moment de la 2ème guerre, les Allemands occupèrent le stand et mirent deux tourelles quadruples de DCA sur les tours centrales. Le bâtiment servait au casernement.

A la libération, ce furent les Américains qui occupèrent le stand, s’en servant de casernement, en accueillant temporairement des soldats qui allaient en Allemagne.

La STR repris possession de ses bâtiments à l’été 1945. En 1965, la STR louait une partie du terrain à la mairie de REIMS pour en faire un centre équestre, et un centre aéré donnant sur l’avenue Roger Salengro. La partie centre aéré a été rétrocédé à la STR fin 2016 et a été utilisée pour en faire un pôle “arts martiaux “.

Cette société était toujours une société par action jusqu’en 1994, date à laquelle elle est devenue une association loi de 1901.

Sur le domaine sont établis, la Société de Tir de Reims (S.T.R.), le Racing club de la Muire (tennis), le centre équestre (locataire) et l’ex centre aéré Avenue Roger Salengro, ou sont établis plusieurs associations d’arts martiaux. »

Vous pouvez découvrir ci-dessous, deux de nos articles concernant le Stand actuel :

Le Stand de Tir

Le Stand de Tir

ci-dessous, une photographie actuelle de Françoise Lapeyre représentant une frise encore visible dans le Stand de Tir de Tinqueux :

Laisser un commentaire