La Boulangerie Brugnon-Pigny à différentes époques

Monsieur Hervé Pigny nous a envoyé des photos de la boulangerie de ses arrières grands-parents, en 1910. Elle était située au 186 rue de Vesle, non loin du canal :

Couverture d’un carnet de crédit pour les clients :

A l’époque, la boulangerie faisait l’angle avec la rue de Soissons (actuelle rue de la Magdeleine). Nous allons voir qu’avec les destructions de la Grande Guerre et la Reconstruction de Reims, elle va être rebâtie un peu plus loin, sur la place Stalingrad, toute nouvellement créée.

Mais revenons fin du XIXe, début XXe siècle, la boulangerie n’appartient pas encore à la famille Pigny. (La flèche rouge désigne son emplacement) :

Version colorisée :

Notez que les publicités se succèdent sur le mur du bâtiment !

Puis en 1910, la façade porte l’enseigne de la boulangerie Brugnon-Pigny (Brugnon étant apparemment l’ancien propriétaire mais les précisions sont les bienvenues) :

Voici les lieux en 1919, dans les ruines de la Première Guerre Mondiale :

La carte suivante montre la rue de Soissons (actuelle rue de la Magdeleine) vue depuis la rue de Vesle et les ruines de la boulangerie à droite :

Au moment de la reconstruction de la ville, la boulangerie, comme la plupart des commerces, est installée dans un baraquement provisoire qui était situé rue de Vesle, selon M. Pigny :

Puis le commerce va intégrer son emplacement définitif au 6 place Stalingrad :

Voir sur Reims Avant les avant-après : Cliquez ICI

Ensuite le pont de Vesle fut construit (de 1930 à 1932) :

Pour la petite histoire, la photo ci-dessus montre le test de solidité du pont sur lequel on avait fait venir plusieurs tramways pour vérifier sa résistance !

La boulangerie H. Pigny fut ensuite transférée au 5 place Drouet d’Erlon qui est aujourd’hui occupée par la célèbre boulangerie-patisserie Waïda :

La rue de Vesle et la place Stalingrad dans les années 1950 : 

et les années 1970 :

Aujourd’hui le commerce de la famille Pigny a toujours la même activité, c’est la boulangerie « Claire et Olivier » au 6 place Stalingrad :

One Comment

  1. Valette dit :

    Super reportage très complet qui permet, en partant de la boulangerie, de découvrir l’évolution de tout un quartier