Histoire d’une entreprise rémoise : L’imprimerie Pierre Bourquin

Histoire des lieux et des noms de l’entreprise

1893 : Jean-Louis Bron (1861-1942) né en suisse à Forel, épouse Marthe Bourquin (1867-1932)

1895 : création de l’imprimerie Bron-Bourquin, n° 12 rue des Anglais (aujourd’hui rue Saint-Just à côté de Carnegie)

1897 : extension avec le 14 rue des Anglais et arrivée du jeune frère de Marthe : Pierre Bourquin (1878-1944)

1901 : déménagement au 63 rue Cérès

1909 : Pierre Bourquin devient associé, et l’entreprise devient l’imprimerie Bron & Bourquin

menu_depart_bron1913 : Jean-Louis et Marthe Bron Bourquin prennent leur retraite

Détruite pendant la première guerre mondiale, l’imprimerie est reconstruite par le neveu de Pierre, Louis Bourquin architecte DPLG.

1925 : Marcel Bourquin (1908-1996), fils de Pierre entre dans l’entreprise familiale, 1932 : Pierre Bourquin est la première imprimerie rémoise à s’équiper en offset.

1934 : Pierre Bourquin transforme son imprimerie en SARL avec la participation de son fils Marcel ainsi que son gendre Pierre Marie Rollero (1901-1973), époux de sa fille Françoise (1912-1995).

1940 : Marcel Bourquin succède à son père

A la fin des années 50, l’imprimerie Pierre Bourquin est l’une des premières imprimeries françaises à se spécialiser dans l’impression en continu d’imprimés mécanographiques à usage commercial et administratif. 

1954 : pour des raisons de gestion la SARL Imprimerie Pierre Bourquin et Cie est scindée en deux sociétés :

  • l’une la SARL Imprimerie Pierre Bourquin et Cie conservant la partie imprimerie
  • l’autre formée par la partie « fournitures de bureaux » sous le nom de Papeterie PEBER devenant indépendante.

1955 : Arrivée de Michel Bourquin (1932-2012), petit-fils de Pierre, fils de Marcel, il développe commercialement l’activité sur Paris.

1961 : la SARL devient société anonyme

1966 : l’imprimerie rémoise déménage en zone industrielle nord-ouest, rue André Huet.

A la fin des années 80 arrivée de Nathalie Bourquin qui épouse en 1982 Jean-Pierre Gagelin, le couple reprendra l’imprimerie.

2009 l’imprimerie devient : Pierre Bourquin Communications. L’entreprise se spécialise dans la conception et la mise en œuvre de solutions pour la gestion de la communication imprimée.

sources : Monsieur Bron, discours à l’occasion de son départ en retraite le 25 mai 1913, Françoise Bourquin « Histoire d’Hélène, petite fille née au XIXe siècle », 1984, ainsi que le site actuel de Pierre Bourquin Communications

Avant, pendant et après la Grande Guerre :

Le 6 juin 1926, pour fêter la reconstruction de la ville et récupérer l’argent nécessaire, un grand cortège est organisé avec des chars parlant de l’histoire de la ville et des chars représentants toutes les professions : ici celui de l’imprimerie où on peut voir les imprimeurs suivant : Michaud, Matot, Debar et bien sûr Bourquin

Les 3 lieux de l’imprimerie

map-bourquin

Actuellement Rue André Hué

2016-03-14_125529

Le graphisme à travers les décennies

Les supports publicitaires

Les femmes, les hommes en 1952

photographies : André Bourquin

Pour compléter cet article voir sur ReimsAvant deux montages : après la guerre et pendant la Reconstruction

5 Comments

  1. ROBERT dit :

    Il y 51 ans l’entreprise Ruffier de Sissonne a construit l’imprimerie.

    1. Véronique Valette dit :

      Et l’architecte était M. Filios si je me souviens bien.

    2. Véronique Valette dit :

      Merci pour cette précision et pour la date dont je me souvenais pas.

    3. ROBERT dit :

      Il était Maître d’Oeuuvre, son bureau était rue de Talleyrand à coté de la piscine.

      1. Véronique Valette dit :

        Il me semble qu’il habitait à Chamfleury

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *